Interview croisée de Lambda-X (PME) et B12 Consulting (Prestataire en IA)

 

1. Qui êtes-vous ? Que faites-vous ?

B12 : Je suis Laetitia, je travaille en tant que Data Scientist chez B12 Consulting. B12 est une PME de consultance en IT qui accompagne ses clients dans la digitalisation de leurs processus. 

Cet accompagnement se déroule généralement en deux temps. Nous analysons tout d’abord la situation de l’entreprise, ses problématiques et ses opportunités, et explorons les solutions IA qui pourraient y répondre. En fonction des résultats, nous développons ensuite l’application (web ou mobile) ou l’algorithme IA qui répond au besoin identifié.

B12 Consulting_Logo

Lambda-X : Je suis Philippe. Je suis directeur technique pour les activités de recherche au sein de Lambda-X. Lambda-X est une PME dont le cœur de métier est l’ingénierie optique. 

Notre activité se décline suivant 3 axes :

  • Nous développons des solutions complètes depuis la conception jusqu’à la réalisation et la validation sur la base du cahier de charges défini par le client dans des domaines aussi différents que le spatial, les mondes industriel et biomédical.
  • Nous commercialisons une gamme d’instruments pour le contrôle de qualité optique des lentilles de contact ou des lentilles intraoculaires. Sur ce segment, nous sommes devenus un acteur de premier plan à l’échelle mondiale. 
  • Nous fabriquons, pour des tiers, leurs instruments optiques sur la base de leurs spécifications.
Lambda-X_Logo

 

2.    D’après votre expérience, quand et comment une PME belge prend-elle conscience de l’apport potentiel des technologies de l’intelligence artificielle pour améliorer certaines de ses performances ?

B12 : Actuellement, l’IA est une technologie très en vogue et médiatisée. Une PME peut découvrir l’IA en lisant des témoignages ou des exemples de projets d’entreprises ayant déjà franchi le cap. De nombreux experts partagent également leur expérience lors de conférences ou de workshops. Cela permet aux PME curieuses ou avides de nouvelles technologies de se rendre compte des opportunités et de la valeur ajoutée de l’IA pour leur entreprise.

Lambda-X : L’IA est une technologie très médiatisée aujourd’hui et qui offre de nouvelles perspectives de développement. Les exemples de réalisation nous ont convaincu de son potentiel dans le cadre de nos activités. 

 

3. À quels enjeux business une PME veut-elle principalement répondre en faisant appel à l’intelligence artificielle ?

B12 : L’IA n’a de sens que si elle permet à une entreprise de répondre à un défi concret. Celui-ci sera différent d’une entreprise à une autre, mais on peut citer par exemple : 

  • L’automatisation de certains processus (comme l’encodage automatique de données ou la détection automatique d’erreurs ou de défauts), permettant d’augmenter la productivité et de limiter les erreurs.
  • La possibilité d’offrir un meilleur service et/ou produit à ses clients (en leur offrant plus d’autonomie ou en facilitant leur prise de décision).
  • La réduction de certains coûts (par exemple, des coûts de réparation en anticipant la panne ou la dégradation de machines).

Lambda-X : Lambda-X développe des solutions optiques qui fournissent des images. L’analyse du contenu des images offre de nouvelles perspectives prometteuses de développement. En effet, la valeur ajoutée pour le client ne réside pas seulement dans les équipements mais aussi dans l’information que l’on peut en extraire. Par exemple, la détection d’un objet ou la présence d’un défaut dans l’objet inspecté, le contrôle de la qualité d’une chaine de production. L’IA offre des solutions performantes pour l’analyse des données fournies par les instruments d’optique aujourd’hui développés par Lambda-X.

4.    Avez-vous rencontré des freins internes ou externes pour vous « jeter à l’eau » ?

B12 : Un des premiers freins internes est la désinformation. Il n’est pas rare d’entendre des idées préconçues sur l’IA et sa supposée capacité à remplacer l’intelligence humaine. Une courte discussion avec un expert peut rapidement lever les inquiétudes éventuelles à ce sujet en établissant que l’IA est un outil avant tout destiné à soulager l'humain de certaines tâches fastidieuses. 

Un autre frein est le temps nécessaire à la recherche et l’investigation des technologies existantes et adaptées à la problématique. Les coûts qui y sont liés peuvent également effrayer les PME. Se faire accompagner par des experts dans le domaine peut donner une idée de l’investissement nécessaire au projet avant de se lancer. Il existe également des aides destinées à soutenir financièrement les projets IA des PME.

Lambda-X : Nous pouvons citer trois freins :

  • Le développement d’une solution performante basée sur de l’IA prend du temps à développer.
  • Par ailleurs, il y a toujours une incertitude quant aux performances réelles.
  • Finalement, son introduction dans un produit existant comporte un risque, qui doit être maîtrisé. 

Aussi, le support financier de la Région wallonne dans le cas présent est donc une réelle plus-value.
 

5.    Comment êtes-vous entrés en contact ? Avez-vous bénéficié d’autres soutiens pour mener à bien votre projet conjoint ?

B12 : Nous nous sommes rencontrés par le biais d'une connaissance commune. Le projet a été sélectionné comme « Tremplin IA ». Ce subside est octroyé chaque année à plusieurs PME wallonnes par Digital Wallonia pour les inciter et les aider à implémenter des technologies IA.  

Lambda-X : Nous nous sommes rencontrés lors d’un événement organisé par Digital Wallonia. Nous nous connaissions depuis nos études, nous avions déjà travaillé ensemble et partagions une même méthodologie de travail, le choix a donc été évident. 

 

6.    Quelles sont les applications concrètes développées dans le cadre de ce projet ?

B12 : Lambda-X développe des lentilles intraoculaires : il s’agit de lentilles à placer non pas sur l’œil mais à l’intérieur de celui-ci, moyennant une intervention chirurgicale. Cela permet de compenser le cristallin en cas de cataracte ou un défaut dans la vue. Ces lentilles comportent des marqueurs d’alignement pour permettre au chirurgien d’orienter correctement la lentille lors de l’intervention.

L’objectif de l’étude était, d’une part, de vérifier automatiquement l’alignement des marqueurs des lentilles et, d’autre part, de détecter des potentiels défauts présents sur celles-ci. A l’origine, toutes ces étapes étaient manuelles et représentaient une perte de temps considérable pour les professionnels du secteur. 

Sur le plan technique, nous avons développé un algorithme de Deep Learning capable de détecter et de classifier les types de marqueurs.

Lambda-X : Nous avons développé une méthode de détection des marques gravées dans les lentilles intraoculaires et utilisées par les chirurgiens pour correctement orienter la lentille dans l’œil du patient. Par ailleurs, nous avons démarré une analyse des défauts cosmétiques présents sur les lentilles intraoculaires.

7.    Les résultats en sont-ils déjà mesurables ? Le retour sur investissement apparaît-il à court terme ?

B12 : Actuellement, la solution est toujours en développement. Concernant les résultats, nous avons pu estimer la fiabilité de la détection et la reconnaissance des marqueurs avec une précision suffisante. Pour ce qui est de la détection des défauts, l’étude a démontré que l’objectif était atteignable, moyennant une quantité plus importante de données et une approche technique différente. 

Lambda-X : La méthode a démontré son potentiel. Son intégration dans un produit commercial est encore à l’étude.

8.    Forts de votre expérience commune, quels conseils adresseriez-vous aux PME qui hésitent à franchir le pas ?

B12 : Peu importe votre secteur ou la taille de votre entreprise, n’hésitez pas à discuter avec des experts IA ! Ils vous aideront à identifier les points stratégiques et certaines pistes pour intégrer ces technologies dans votre entreprise. La réalisation d’une étude de faisabilité avant de se lancer dans un projet permet aussi de se faire une idée des capacités et des limites d’un algorithme pour une problématique donnée.

Lambda-X : Il ne faut pas hésiter à discuter avec des experts en IA et leur exposer les problèmes auxquels on est confronté. Leur expérience est intéressante pour identifier les applications les plus prometteuses pour l’IA. Le cas échéant, il faut se lancer dans une étude de faisabilité car la réalisation n’est pas aussi simple qu’il peut paraître initialement.

 

Pour en savoir plus

 

En complément, découvrez le témoignage vidéo de Lambda-X dans le cadre du programme Tremplin IA de Digital Wallonia : 

Chatbot
Visitez notre FAQ pour découvrir la réponse à toutes vos questions.
La fonction vocale n'est pas disponible sur votre navigateur. Veuillez utiliser un navigateur plus récent.