Interview croisée 2Valorise Amel SA (PME) et PEPITe (Prestataire en IA)

Jean-Paul Degbomont_2VA

 

1.  Qui êtes-vous ? Que faites-vous ?

2Valorise Amel (2VA) est une société qui exploite 2 unités de cogénération près de St-Vith. À partir de déchets organiques en fin de vie et de biomasse, l’entreprise produit de l’électricité et de la chaleur verte depuis une quinzaine d’années.

PEPITe possède plus de 15 ans d’expérience dans l’exploitation des technologies d’analyse de données et d’intelligence artificielle appliquées à des problématiques industrielles et, notamment, dans l’exécution de projets destinés à améliorer la performance des outils de production (énergie, productivitié, qualité des produits, disponibilité des équipements, etc.). Les solutions déployées par PEPITe sont aujourd’hui utilisées dans des industries très diverses telles que la pétrochimie, les fertilisants, les pâtes et papier, la sidérurgie, l’industrie minière, etc.


2. D’après votre expérience, quand et comment une PME belge prend-elle conscience de l’apport potentiel des technologies de l’intelligence artificielle pour améliorer certaines de ses performances ?

2VA : En tant que pilote d’un process industriel, de nombreuses mesures et paramètres sont stockés dans les automates programmables et sont une source d’information importante et sous-exploitée. De plus, beaucoup de données sont interconnectées, ce qui peut compliquer l’analyse de celles-ci. Afin d’optimiser le processus industriel, les capacités humaines ne suffisent pas et il est donc nécessaire de faire appel à de l’intelligence artificielle afin d’augmenter la capacité d’analyse et ainsi augmenter l’efficience du processus industriel.

PEPITe : Par des exemples concrets et simples, les PMEs peuvent prendre conscience de l’importance de l’IA pour l'optimisation de leurs procédés. L’aspect visuel du résultat final est important pour l’aspect pédagogique et la mesure objective des gains réalisés est essentielle pour démontrer l’intérêt économique d’investir dans cette technologie.


3.    À quels enjeux business une PME veut-elle principalement répondre en faisant appel à l’intelligence artificielle ?

2VA : Augmenter la capacité d’analyse des données de production pour optimiser le process et augmenter l’efficience globale.

PEPITe : L’IA va permettre aux PMEs d’être plus réactives par rapport aux différents aléas qui peuvent survenir au niveau des opérations de production. Cela permet d'anticiper et corriger plus rapidement des baisses de performances. La mise en place de l’IA exige aussi toute une réflexion sur le suivi continu de la performance avec une automatisation du traitement et de la préparation des données. Ce traitement des données est encore souvent manuel et donc source de perte de temps. Mettre en place ce type de projet permet aussi d’éliminer toutes ces tâches manuelles, pauvres en valeur ajoutée, et de maximiser le temps utilisé à l’amélioration du processus de production.


4.    Quels sont les freins internes ou externes pour qu’une PME se « jeter à l’eau » ?

2VA : le manque de temps à consacrer au développement d’un projet IA et le manque de connaissance sont deux freins qu’il faut lever avant de se jeter à l’eau. Il est important de pouvoir démystifier l’IA avant de se lancer, au travers d’un petit cas pratique ou d’un cas concret.

PEPITe : L’IA reste une technologie fort méconnue qui peut générer des attentes irréalistes ou être trop vite déclarée inutile. L’aspect formatif et le transfert de connaissance est donc crucial dans ce type de projet. Outre la compréhension de ce qu’est vraiment l’IA, la disponibilité et la qualité des données sont souvent des freins qui rendent le développement et la mise à l’échelle de l’IA complexes voire impossibles. Si les données sont de mauvaise qualité ou insuffisantes, le résultat de leurs analyses le sera aussi. Créer des modèles est simple mais les mettre en œuvre de manière utile et durable en gérant efficacement leur cycle de vie est nettement plus complexe.


5.    Comment êtes-vous entrés en contact (PME & prestataire) ? Avez-vous bénéficié d’autres soutiens pour mener à bien votre projet conjoint ?

2VA/PEPITe : La rencontre avec PEPITe s’est faite au travers de connaissances communes. Une présentation des solutions PEPITe et des besoins de 2VA s’en est ensuivie mais c’est grâce à l’appel à projets Tremplin IA initié par l’Agence du Numérique et la Région wallonne qu’une première collaboration a pu avoir lieu entre 2VA et PEPITe.


6.    Quelles sont les applications concrètes développées dans le cadre de ce projet ?

2VA/PEPITe : Dans le cadre du projet Tremplin IA, 2VA et PEPITe ont réalisé, en partenariat avec Engie Solutions deux « Proof of Concept » d’outil d’aide à la décision, à base d’IA, afin d’augmenter l’efficience globale du procédé industriel piloté par 2VA. Dans ce projet, l’expertise IA a été fournie par PEPITe, tandis que l’accessibilité aux données de production et l’intégration des résultats de l’outil IA a été réalisée par Engie Solutions. Enfin, 2VA a mis ses données de production et sa connaissance process à disposition et bénéficie des fruits du projet pour augmenter l’efficience globale de la production d’énergie électrique. Les outils se traduisent par des écrans de visualisation permettant de comparer les performances actuelles aux performances historiques, de recommander des consignes à appliquer et de détecter des dérives de plusieurs paramètres clefs. L’objectif est d’anticiper des problèmes de production et d’éviter un arrêt non planifié potentiellement très coûteux.


7.    Les résultats en sont-ils déjà mesurables ? Le retour sur investissement apparaît-il à court terme ?

2VA/PEPITe : L’outil est en production depuis mars 2021 et est toujours en cours d’amélioration et de paramétrisation. Les premiers résultats sont encourageants et montrent une augmentation globale de l’efficience, sans avoir engagé d’investissements supplémentaires (hors projet IA) ou perturbé le quotidien des opérateurs de production. Toutefois, une évaluation plus précise devra être réalisée dans le courant du mois de septembre 2021 afin d’évaluer quantitativement les bénéfices de la solution au regard des investissements et du temps consacré au projet.

8.    Fort de votre expérience commune, quels conseils adresseriez-vous aux PME qui hésitent à franchir le pas ?

2VA : Le temps consacré au développement du projet ainsi qu’une connaissance fine du process sont des critères de réussite importants à intégrer.

PEPITe : C’est très important de ne pas sous-estimer les efforts qui seront nécessaires pour rendre le projet viable sur le long terme. Cela passe par une bonne infrastructure de collecte de données, une bonne compréhension des données et du processus, une implication forte de la PME pour prendre en main elle-même le processus d’implémentation de l’IA. L’IA n’est pas l’objectif en soi mais un moyen potentiel d’améliorer la performance des opérations. La première étape est de s’assurer que le flux de la donnée permet de calculer et visualiser en continu les indicateurs clefs de performance. Ensuite, il faut éviter de perdre du temps à réinventer la roue et commencer par des outils d’IA qui nécessitent peu de développements logiciels (no-code) et qui permettent d’assurer l’autonomie de la PME dans cette technologie et ainsi réaliser des économies durables.

 

Chatbot
Visitez notre FAQ pour découvrir la réponse à toutes vos questions.
La fonction vocale n'est pas disponible sur votre navigateur. Veuillez utiliser un navigateur plus récent.