Technique

Qu’est-ce que la 5G et quel est son lien avec l’intelligence artificielle ?

La 5G est la prochaine génération de réseau mobile. Elle commence à se déployer dans le monde et succède à la 4G, que beaucoup de gens utilisent au quotidien via leur smartphone.

Le réseau 5G possède trois avantages :

● Il a un débit 10 à 100 fois plus rapide que l’actuelle 4G. Plus de données sont donc échangées plus rapidement.

● Sa  réactivité est très haute et élimine quasiment totalement le temps de latence, c’est-à-dire le temps de réponse entre le moment où une action est demandée et le moment où elle est effectuée.

● Il permet la connexion à internet de beaucoup plus d’appareils, sans risque de saturation, grâce à une densité de connexion 10 fois plus importante (jusqu’à un million d’appareils par km²). Cela va permettre de désengorger le réseau mobile actuel.

Avec ces qualités, la 5G est donc le support idéal au développement de l’internet des objets (IoT) et à la collaboration de ce dernier avec l’intelligence artificielle, pour qu’ils fonctionnent ensemble de manière optimale. Elle offre, en effet, un vecteur dynamique et fiable pour la transmission rapide des données massives générées par l’IoT et leur traitement instantané par l’IA.

Plus qu’une simple évolution du réseau, la 5G est en réalité un vrai changement technologique. Elle va accélérer et décupler la tendance actuelle de décentralisation des infrastructures informatiques, que l’on connaît déjà avec le développement du cloud computing. On parle « d’intelligence distribuée » pour qualifier cette tendance. Avec une telle puissance de réseau, la 5G rendra encore plus accessible les dernières technologies d’IA aux plus petites structures, comme les PME. Elle offrira également de toutes nouvelles possibilités technologiques, jusqu’ici insoupçonnées.  

De nombreux secteurs en bénéficieront pour pouvoir innover :

● Dans le secteur de la santé, le recours à la télémédecine sera accru et il sera même possible de pratiquer la téléchirurgie ;

● Dans le secteur du transport, la 5G permettra le déploiement à grande échelle des véhicules connectés autonomes (voitures, bus,…), en assurant une plus grande fiabilité car une meilleure réactivité du réseau signifie une meilleure sécurité pour les usagers ;

● Dans le secteur de l’industrie, les robots et les machines des chaînes de production communiqueront de manière plus approfondie, renforçant l’automatisation ;

● …

De manière générale, outre l’IoT et l’IA, la 5G se combinera efficacement avec les dispositifs de réalité virtuelle, permettant leur utilisation élargie. On peut, par exemple, imaginer dans le futur l’apparition d’un hologramme représentant la personne avec qui l’on discute via notre téléphone, à l’image de ce qui se fait dans l’univers de Star Wars.

Tout n’est cependant pas rose. Ces derniers temps, la 5G est au cœur de nombreuses théories du complot, lui attribuant, par exemple, la capacité de contrôler la population via des puces implantées à l’intérieur du corps humain. 

Si ces théories ne reposent sur aucun élément factuel, il est néanmoins important d’entendre les critiques plus rationnelles sur l’impact supposé de la 5G sur la santé ou l’environnement et d’y répondre de manière nuancée.

Concernant l’impact sur la santé, à l’heure actuelle, les études se poursuivent mais aucune d’entre elles n’a jusqu’ici démontré un impact négatif supplémentaire. Il faut cependant prendre en considération le fait que la 5G passe par des ondes dont les fréquences sont nettement plus élevées. Or, plus la fréquence d’une onde augmente, plus sa portée est limitée. Cela obligera à multiplier les antennes relais pour couvrir l’intégralité d’un territoire. A première vue, cela ne paraît pas positif.

D’un autre côté, la 5G change également la manière dont les ondes sont diffusées. Plutôt que d’arroser l’ensemble de l’espace autour d’elle, une antenne 5G se focalise sur certains points précis. Cela permet de mieux contrôler les effets des ondes sur les individus présents dans son entourage. Mais il faudra aussi être certain que ceux qui se situent par hasard sur ces points de focalisation ne seront pas touchés par des niveaux d’ondes trop élevés.

Concernant l’impact sur l’environnement, là aussi, la nuance est de mise. Si la multiplication nécessaire des équipements pour diffuser la 5G n’est sans doute pas une bonne nouvelle, il faut savoir que le réseau 5G est aussi un réseau nettement plus efficace que ses prédécesseurs. Pour transporter une même quantité de données que la 4G, la 5G consomme dix fois moins d’énergie.

Le problème viendra donc plutôt de l’augmentation exponentielle de l’utilisation des données par la population et par les entreprises, à cause de nos usages de plus en plus diversifiés. Cette tendance ne pourra qu’être renforcée par le déploiement de la 5G, diminuant le bénéfice en termes d’efficacité énergétique. De même, pour pouvoir bénéficier de ce nouveau réseau, le parc actuel de smartphones et d’appareils connectés devra être renouvelé. Cette nouvelle vague de production/consommation aura un impact carbone certain.

Cliquez sur le micro et énoncez votre question
Chatbot
Visitez notre FAQ pour découvrir la réponse à toutes vos questions.
La fonction vocale n'est pas disponible sur votre navigateur. Veuillez utiliser un navigateur plus récent.