Technique

Que sont les big data et quel est leur lien avec l’intelligence artificielle ?

La naissance de l’expression « big data » est due à l’explosion du nombre de données numériques ces dernières années. Littéralement, « big data » signifie d’ailleurs « données massives ».

On parle en effet d’un volume de 2,5 trillions d’octets de données générées quotidiennement dans le monde, tous domaines confondus et ce volume ne fait qu’augmenter avec le développement de « l’internet des objets ». Cet ordre de grandeur rend obsolète tous les outils traditionnels de gestion des données. C’est pourquoi des outils spécifiques d’exploitation des big data ont été développés, la plupart par des géants du web comme Google.

L’intelligence artificielle est particulièrement appropriée pour soutenir le déploiement de ces outils et exploiter efficacement les big data. En effet, au plus de données elle aura accès, au plus elle sera efficace et c’est justement ce à quoi les big data lui donnent accès. Pour donner une image simple, si la donnée est le carburant de l’intelligence artificielle, alors le big data serait une station-service au stockage théoriquement illimité et au débit extrêmement rapide. Il est à la base de l’essor actuel de l’IA, et particulièrement du deep learning.

Sans intervention humaine, l’IA est capable, par exemple, de tester en quelques minutes les millions et les millions de combinaisons possibles pour déterminer des tendances dans ces grands amas de données et ainsi fournir des analyses prédictives. Cela serait impossible à réaliser pour une intelligence humaine, ou alors après des années de travail.

Cliquez sur le micro et énoncez votre question
Chatbot
Visitez notre FAQ pour découvrir la réponse à toutes vos questions.
La fonction vocale n'est pas disponible sur votre navigateur. Veuillez utiliser un navigateur plus récent.